CIR et sous-traitance : de nouvelles opportunités pour faire valoriser votre R&D

Votre entreprise externalise sa R&D ou vous êtes prestataire ? Bonne nouvelle : la réglementation évolue pour la sous-traitance du CIR. On vous explique tout !
CIR et sous-traitance : de nouvelles opportunités pour faire valoriser votre R&D

Bonne nouvelle pour les entreprises passant par des prestataires pour tout ou pour une partie de leur R&D ! Vos dépenses seront désormais mieux prises en compte, même si elles ne représentent pas directement des actions de R&D et pourront même venir faire évoluer votre assiette de dépenses.

Comme les textes de loi peuvent être un peu obscurs parfois, on s’est chargé de vous éclairer.

Vous sous-traitez ? Le Conseil d’État clarifie la réglementation sur l’éligibilité des dépenses R&D en sous-traitance.

Par l’Arrêt du 22 juillet 2020 (CE, n°428127) le Conseil d’État a déclaré que les dépenses de sous-traitance, même si elles ne sont pas des opérations de recherche, et donc non éligibles jusqu’à présent, peuvent désormais être prise en compte dans le calcul de votre assiette CIR.

Pour cela elles doivent répondre à 3 critères :

  1. Elles doivent être reliées à un projet de R&D éligible au crédit d’impôt.
  2. Le sous traitant doit être agréé.
  3. Elles sont définies comme indispensables au projet de R&D auquel elles sont liées.

Ce qui signifie par exemple que :

Tout ceci renforce donc le besoin de justifier correctement vos dépenses sur ces travaux avec le plus d’éléments crédibles que possible :

En bref, tout élément factuel qui pourra montrer que les travaux ont bien été réalisés et participent à votre projet de recherche.

Vous êtes prestataire ? Vous pouvez bénéficier plus simplement du crédit d’impôt.

Si l’agrément CIR vous permet de remporter des contrats clients, il vous permet également de valoriser une partie des travaux pour votre propre crédit d’impôt.

Vous êtes prestataire ? Vous pouvez bénéficier plus simplement du crédit d’impôt

Vous vous demandez si les travaux R&D faits pour un client peuvent participer à votre crédit d’impôt ou si vous devez déduire les travaux facturés de votre assiette de dépenses éligibles ?

On a désormais la réponse.

Par l’arrêt du 9 septembre 2020, le Conseil d’État simplifie la déclaration du crédit d’impôt pour les prestataires agréés :

Ne peuvent entrer dans votre assiette CIR que les projets R&D éligibles :

Ce qui facilite le calcul : vous ne serez plus obligé de présenter l’ensemble des travaux réalisés pour le compte de vos clients, ni de déduire les factures correspondantes. Présentez seulement les travaux éligibles comme précisé plus haut.

Ainsi un même projet ne sera financé qu’une seule fois par l’administration fiscale.

Barres de progression - Gryzzly

Notre conseil : attention, les contrôles seront strictes sur ces projets et devront faire l’objet d’un suivi régulier des heures facturées et non facturées ainsi que d’une documentation des travaux réalisés.

Pour suivre vos heures, vous le savez, on vous recommande Gryzzly pour le suivi des temps CIR et CII ;)


Sources : www.legifrance.gouv.fr. « Conseil d’État, 9ème – 10ème chambres réunies, 22/07/2020, 428127 », « Conseil d’État, 8ème – 3ème chambres réunies, 09/09/2020, 440523 »

Le meilleur de l'optimisation du temps, de la rentabilité et du suivi de projet

Abonnez-vous et recevez notre newsletter mensuelle dans votre inbox.

Gryzzly vous aide à saisir vos temps

Simplifiez le suivi de rentabilité sur vos projets

  • ©Gryzzly - 2020