Gryzzly assistant intelligent pour manager projet

prêt à sauter le pas ?

Essayer gratuitement Réserver une démo

vous et nous

Connexion Contact Presse

Gryzzly rend fun et simple le suivi des temps et des budgets

avatar-head Découvrir Gryzzly

Travail en équipe : 3 erreurs à ne plus faire

Manager une équipe projet

Aujourd’hui, les bienfaits du travail en équipe, quand il est bien organisé, ont largement été démontrés : plus d’efficacité, moins de stress, une productivité accrue… Normal ! Constituer une équipe contribue à structurer un projet : on répartit les tâches, on établit des rôles, on pose des deadlines,… Mais Sartre disait : “L’enfer, c’est les autres”, et si il n’a jamais travaillé dans une équipe projet de sa vie, cette phrase résume bien certaines situations de blocage qui peuvent arriver lorsqu’une équipe est mal managée.

Au coeur d’un projet, le manager est le garant de la qualité du travail effectué et de la cohésion du groupe : c’est lui qui va aider chaque collaborateur à participer efficacement et sereinement à l’effort de groupe. Mais si celui-ci a à coeur d’aider l’équipe à atteindre ses objectifs, il peut parfois pécher par excès de zèle. Voici 3 erreurs récurrentes lorsqu’on travaille en équipe, et nos astuces pour ne plus les faire.

Erreur 1: Vouloir tout contrôler

Première erreur et la plus courante : lorsque le chef de projet se laisse submerger par son envie de tout contrôler. Avec la responsabilité de la réussite du projet sur ses épaules, la tentation est grande de suivre à la trace les moindres avancées de l’équipe ! Si ce besoin de transparence est louable, il peut parfois se transformer en véritable enfer pour les collaborateurs qui passent ainsi plus de temps à faire du reporting qu’à travailler sur leur projet.

Comment reconnaître un chef de projet qui commence à tout contrôler ?

Pourquoi ça pose problème ? Parce que ce comportement est générateur de stress pour l’équipe, mais surtout pour le chef de projet qui se gorge d’angoisse à mesure que le projet avance !

Comment ne plus faire cette erreur ? Deux mots : Confiance et processus ! D’une part, il faut parvenir à instaurer des processus de reporting qui garantissent la transparence des échanges et des avancées. Pourquoi ne pas faire des stand-up meetings réguliers par exemple ? D’autre part, bien sûr, il faut parvenir à se faire confiance. Et ça, ça vient avec la pratique, ou un peu de team building ! Le conseil testé et approuvé par l’équipe Gryzzly : faites de l’escalade et mangez des burgers bio.

Travail d'équipe : veiller à la bonne collaboration

Erreur 2 : Briser la cohésion de l’équipe

Il suffit d’une réflexion maladroite, d’un e-mail mal placé ou d’un malentendu qui persiste pour briser la cohésion d’une équipe. Difficile de maintenir la sérénité dans un écosystème fragile où les égos et les histoires s’entremêlent ! Pour le manager, c’est une posture subtile qu’il doit adopter : ni psy, ni tyran, il doit user intelligemment de son empathie et de son bon sens !

Comment reconnaître une situation qui diminue la cohérence d’une équipe ?

Pourquoi ça pose problème ? Parce qu’une équipe désunie, c’est une équipe qui travaille mal ! Il suffit de peu pour briser l’équilibre fragile qui existe entre les membres d’une équipe, et plus le projet est long plus le risque d’accrochages augmente.

Comment ne plus faire cette erreur ? En ne laissant jamais une situation dégénérer ! Notre conseil : faites régulièrement des points collectifs et individuels et désamorcez les tensions qui se créent entre deux individus avant qu’ils aient le temps de mêler tout le groupe à leur conflit !

Travail d'équipe : veiller à la bonne collaboration

Erreur 3 : Vouloir uniformiser l’équipe

Une équipe, ce sont avant tout des humains qui travaillent ensemble et il n’existe malheureusement pas de méthode miracle pour travailler en parfaite harmonie ! Imposer une façon unique de travailler, c’est courir le risque d’entraver le groupe et l’empêcher de faire preuve d’imagination et d’audace. Et une équipe sans audace, c’est une équipe qui invente le Nokia 3310 à l’ère des smartphones.

Comment reconnaître une situation où l’équipe étouffe sous les procédures ?

Pourquoi ça pose problème ?Parce que les procédures à rallonge étouffent la créativité et créent de la frustration au sein d’un groupe. En plus de limiter l’émergence de bonnes idées, elles portent atteinte à la cohésion et l’ambiance d’une équipe.

Comment ne plus faire cette erreur ? Attention à ne pas confondre méthodologie et procédures ! Faites le tri entre les processus incontournables et ce qui laisse de la marge de manoeuvre à votre équipe… Et laissez leur l’opportunité de se créer leurs habitudes et leur méthode de travail !

Chez Gryzzly, nous pensons que le rôle d’un manager n’est pas d’imposer des procédures, mais bien d’offrir à son équipe des conditions de travail idéales pour mener ses projets efficacement. C’est pour cela que nous avons créé un chatbot d’assistance à la gestion de projet qui prend en charge le suivi des deadlines et de l’avancée d’un projet, et vous laisse plus de temps pour les tâches à haute valeur ajoutée. Pour en savoir plus sur le Gryzzly, c’est par ici !

©Gryzzly - 2018